Go to Top

Canal du Rhône à Sète

03-tourisme-fluvial-le-grau-du-roiLe canal du Rhône et le canal du Midi se joignent à Sète

Le canal du Rhône à Sète est une voie navigable commerciale faisant partie des voies de navigation de l’Europe continentale. Il fonctionne pour 96 kilomètres à travers une écluse, de Beaucaire (qui est une impasse) à la jonction de Thau – Rhône  à Sète (où il rejoint l’étang de Thau et le canal de Sète).

Les dimensions maximales d’un bateau, pour être en mesure de voyager sur la voie navigable, sont de 120 m de long et 8 m de large. La hauteur maximale est de 1,52 m. Le tirant d’eau maximum est de 33 cm.

En dehors de l’écluse de Saint- Gilles, il n’existe qu’une seule autre fermeture de service sur le canal entre Saint-Gilles et Beaucaire. Le canal est presque totalement situé au niveau de la mer, et la partie ouest, de la rivière Vidourle à l’étang de Thau, est un canal d’eau de mer.

Au cours des dernières années, des travaux importants ont été entrepris pour améliorer le canal, de sorte qu’il peut maintenant être utilisé par les bateaux fluviaux de 1.200 tonnes au lieu des péniches de 350 tonnes précédentes.

19-Navigation-canal-du-Midi-NicolsRécit d’une navigation :  du Canal du Rhône à Sète au Canal du Midi

Le Canal du Rhône à Sète a été construit pour relier le Rhône avec le Canal du Midi. Il a été terminé en  1820 et allait de Beaucaire à Sète et à l’étang de Thau. À la suite de la canalisation du Rhône au cours du siècle dernier, l’écluse de Beaucaire a été fermée. Maintenant on arrive au Petite Rhône au-dessus d’Arles par l’écluse de Saint-Gilles. Bientôt, et on doit décider si passer par la ville d’Aigues Mortes. Malgré le grand nombre de touristes, ce autrefois très célèbre port de la mer Méditerranée vaut toujours le détour. On peut même faire un autre détour pour le pittoresque port de pêche du Grau du Roi. Cependant, on doit continuer, l’océan Atlantique est en attente. Retour au canal principal, on laisse la « Mecque à touristes » de La Grande Motte sur la gauche et la mer sur ​​la droite, lorsqu’on aperçoit un étrange nuage rose voler soudainement loin – des centaines de flamants roses ! A Palavas les Flots la connexion du canal refaite à Montpellier se termine, à son extrémité il y a un port bien développé. A partir de là, il y a seulement de l’eau sur les deux côtés, on est dans l’un des nombreux lacs salés qui sont protégés par des barrages vers la mer, une expérience incroyable. Les environs, les animaux et puis un pêcheur solitaire, un scénario de toute beauté ! Avec un peu de chance (ou d’adresse, suivant si l’on veut être plus ou moins modeste) on actionne le pont levant de Frontignan, après quoi il est beau de s’arrêter à son agréable port.

De Frontignan il y a encore 2 kilomètres d’étang de Thau. On peut visiter quelques-unes des belles villes portuaires du Bassin de Thau. Etant donné que le Bassin de Thau ne dispose pas d’une entrée de la mer, les grands yachts et leurs propriétaires sont absents ici. Le Bassin a une taille impressionnante de 20 km²; des tempêtes d’une certaine violence sont donc possibles. Avant d’entrer, il vaut mieux s’informer sur la météo; on pourra ainsi prêter attention aux avertissements de tempête. A la fin du Bassin de Thau, au sud-ouest de Marseillan, à « Les Onglous », on atteint le Canal du Midi.