Go to Top

Le port du Somail

03-location-de-bateaux-nicols-au-somailPerle du Canal du Midi, le petit port du Somail nous invite à savourer son charme paisible et en profiter… sans modération !

Le Somail tiendrait son nom du vieux français « le sommeil », car il fut une halte de repos de nuit à l’époque du commerce du vin, avec la « glacière » de 1684 en vieilles pierres qui permettait de mettre nourriture et vin au frais… Aujourd’hui : un des plus beaux petits villages du Canal du Midi, avec son Musée du chapeau, sa Librairie de livres anciens…

Ce port d’escale sur le canal est tout simplement pittoresque. Le vieux pont et ses environs ont été soigneusement préservés pour maintenir l’ambiance d’antan. Entouré par les environs verdoyants et ombragés par les arbres, on peut flâner le long des cours d’eau et se laisser bercer par son calme intemporel. C’est un endroit idéal pour se rafraîchir lors d’un jour d’été  chaud.

Malgré sa sérénité Le Somail est un endroit dynamique. Il est lieu de rencontre pour les touristes et les habitants. Il y a quelques restaurants et des hôtels, un port pour les croisières de plaisance, et le village bénéficie d’un des plus grands dépôts de livres de seconde main et anciens en Europe.

C’est lorsque on atteint les banques et on avance vers le cœur, le port, que l’on comprend l’émerveillement dans les yeux de ceux qui insistent pour qu’on vient ici.

Ici, tout s’arrête brusquement,  à l’arrivée, comme si le Canal du Midi pouvait immédiatement nous hypnotiser en nous mettant à l’unisson avec ​​son rythme serein, calme.

L’endroit est tranquille et l’a été depuis sa construction il y a 300 ans, en même temps que le Canal du Midi. A cette époque-là, il a servi comme une étape pour se ressourcer, une halte incontournable sur les voyages longs et fatigants de la journée. Ses logements sont félicités de tous les voyageurs de passage et sont toujours là, à côté du pont de pierre et d’une chapelle du même âge.

L’endroit a déjà quelques visiteurs au début du printemps, tous dans le même état ​​d’esprit que celui du canal, égayé par le clapotis des bateaux de rivière dans l’eau et les petits bateaux affrétés par les premiers touristes. On peut aussi faire de belles promenades le long des chemins de halage (le halage est un mode de traction terrestre des péniches et des coches d’eau). Les jolies terrasses nous appellent pour passer un moment contemplatif, pour se détendre.

«C’est beau ici», dit le monsieur au chapeau blanc, assis depuis une heure sur le pont. Habitant heureux de ce lieu hors du temps, son sourire en dit long sur les avantages de cette atmosphère délicieuse.

On peut descendre du bateau à pied pour découvrir l’incroyable magasin de livres anciens et ne le laisser jamais, ou alors s’échapper le long du canal. On se sent très bien au Somail, comme si on était sur une île ; on y absorbe le rythme et on tient à errer jusqu’au soir et profiter de l’air doux.