Go to Top

Informations pratiques

barbecue-vacances-croisiere-fluvialeComment bien préparer son séjour :

Vos bagages :
Munissez-vous de préférence de sacs souples car les valises sont très encombrantes dans le bateau, ou bien videz-les avant d’embarquer et laissez-les dans votre voiture. Emportez des chaussures confortables et anti-dérapantes pour vous déplacer facilement (baskets, tennis).
Equipez-vous contre le soleil : crèmes, lunettes, chapeaux… et prévoyez plusieurs pellicules photo !

Les petits plus pour améliorer votre croisière

Les Vélos :
Indispensables pour la découverte des lieux de votre amarrage, la visite des villages et des curiosités du coin ou tout simplement pour aller acheter le pain. Les vélos vous permettront peut-être de faire des rencontres qui rendront votre séjour inoubliable. Pensez à les apporter, ou à en demander à votre loueur de bateaux : il est généralement possible d’en réserver sur place.

Sécurité : le port du casque est vivement recommandé pour les enfants : pensez à apporter votre équipement.

La Pêche :
Vous pourrez la pratiquer dans les canaux et rivières à condition de vous procurer à l’avance un permis, en vente dans les boutiques d’articles de pêche ou certains bureaux de tabac (coût : environ 30 € pour une carte vacances, valable 15 jours). Bonne pêche !

La Baignade :

Les vacances riment bien souvent avec baignade ! Alors, n’oubliez pas votre maillot de bain.
Selon les régions, vous naviguerez sur canal ou sur rivière. Dans les deux cas, la baignade est le plus souvent possible.
Ne vous fiez pas toujours à la couleur de l’eau !

Par exemple, « l’eau verte du Canal du Midi« , chantée par M. Nougaro, est le résultat d’une eau chargée d’alluvions (le Canal du Midi est alimenté entre autres par les rigoles qui descendent des Montagnes Noires), la couleur de l’eau n’est donc pas synonyme de pollution, bien au contraire !
Quoi qu’il en soit, nous vous recommandons toutefois d’éviter les abords immédiats des grandes villes…

Le barbecue :

Les vacances ne seraient pas les vacances sans un pique-nique au bord de l’eau, ou un bon barbecue ! Demander à votre loueur de bateau, qui pour une modique somme, vous propose des appareils à gaz (souvent modèle combiné barbecue / plancha).

Restez prudents lors de leur utilisation : installez-vous sur la berge pour éviter tout dommage occasionné au pont de votre bateau ; respectez les interdictions ponctuelles (arrêté préfectoral en cas de sécheresse)…. Et ne laissez pas de trace de votre passage : laissez la nature aussi propre que vous l’avez trouvée !

Le convertisseur :

A bord de votre embarcation, la seule source d’alimentation électrique est la batterie du bateau qui se recharge quand le moteur tourne.
Vous disposez d’un allume cigare situé au tableau de bord du bateau, fournissant du 12 volts, vous permettant de recharger un appareil si vous disposez du câble électrique avec embout type « allume cigare ».

Dans le cas contraire, pensez à louer un convertisseur 12 / 220 volts auprès de votre base de location.

Attention : vous ne pouvez brancher qu’un appareil de faible consommation (maximum 150 watts), afin de le recharger.

Sinon, vous pouvez attendre d’être dans un port afin de vous brancher à quai sur le 220 volts, cette fois sans limite de consommation (certaines capitaineries vous demandent une participation modeste pour accès à l’électricité).

L’accès à internet :

Besoin de consulter vos emails à distances, d’avoir accès à Internet ?
Consultez votre base nautique qui pourra vous proposer une solution de WIFI embarquée.

Service ménage inclus :

Vous êtes en vacances !

Si vous n’avez pas le temps ou ne souhaitez effectuer le ménage,  vous pouvez quitter le bateau sans le nettoyer: il suffit de prévenir le personnel de la base qui vous indiquera le montant de la prestation (comptez en général de 50€ à 200€ selon formule et taille du bateau).